En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

magnétite

paléomagnétisme
paléomagnétisme

Oxyde naturel de fer magnétique de formule Fe3O4, appartenant au groupe des spinelles, utilisé comme minerai de fer.

Le basalte contient 2 à 3 % de magnétite. C'est lors de la formation de cette roche magmatique que les cristaux de magnétite se forment. En dessous de leur point de Curie de 580 °C, le magnétisme apparaît en s'orientant selon le sens du champ magnétique de la Terre (→ géomagnétisme) au moment de cette cristallisation. Ainsi, le paléomagnétisme de cette roche a permis de reconstituer l'histoire magnétique terrestre et d’argumenter l’expansion des fonds océaniques à partir des dorsales.

Dans les météorites, les magnétites nickélifères (contenant du nickel) se forment lors de leur pénétration dans l’atmosphère terrestre, par oxydation. Ne pouvant pas provenir des roches magmatiques terrestres trop pauvres en nickel, les magnétites nickélifères sont de véritables marqueurs météoritiques. Leur présence dans les sédiments datés de la fin du Crétacé est l’un des arguments qui étayent l'hypothèse d'un impact de météorite (dans la région de Chicxulub), il y a 65 millions d’années, à l’origine de la crise qui a marqué la fin du mésozoïque et a donné lieu à des extinctions massives, notamment celle des dinosaures.