En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

magistrat

(latin magistratus)

Dans l'Antiquité, personnage investi de fonctions publiques importantes.

HISTOIRE

En Grèce, dans la plupart des cités, les magistrats, élus ou tirés au sort, étaient soumis au contrôle des assemblées. Les principaux magistrats étaient les archontes et les stratèges.

À Rome, les magistrats de l'époque républicaine étaient tous élus. Pour être élu, il fallait être patricien pour les magistratures patriciennes (dictature, consulat, préture, censure, édilité curule, questure) et plébéien pour les magistratures plébéiennes (tribunat, édilité de la plèbe). Leur autorité reposait sur la potestas, l'auspicium (droit de prendre les auspices) et, pour les plus grandes charges, sur l'imperium. La fonction était annuelle, sauf pour les censeurs (dix-huit mois) et les dictateurs (six mois). L'accès aux magistratures successives fut réglementé par le cursus honorum.