En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

lombric

(latin lumbricus)

Coupe d'un lombric
Coupe d'un lombric

Nom scientifique du ver de terre, annélide oligochète extrêmement commune dans les prairies et qui contribue à leur fertilité.

Certaines espèces géantes de lombrics de l'hémisphère Sud peuvent atteindre 3 m. Le lombric creuse son chemin en avalant la terre, dont il extrait les éléments nutritifs, et s'aide de ses soies (peu nombreuses) pour se mouvoir. Il aère ainsi le sol et se rend très utile en agriculture. Il n'a ni yeux, ni appendices, et respire par la peau. Hermaphrodite, il réalise une fécondation croisée lors de l'accouplement. Il enferme les œufs dans un cocon pour la nutrition des jeunes. Après coupure accidentelle, la régénération est assez complète pour donner deux animaux entiers.