En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

lithosphère

Basalte
Basalte

Zone formant l'une des enveloppes concentriques du globe terrestre, surmontant l'asthénosphère, d'épaisseur variant de moins de 100 km (sous les océans) à parfois plus de 200 km (sous les continents) ; la lithosphère correspond à l'ensemble rigide croûte et manteau supérieur limitée par l’isotherme 1 300 °C ; elle est fragmentée en plaques mobiles les unes par rapport aux autres.

Surmontée le plus souvent par des dépôts plus ou moins épais de roches sédimentaires, la lithosphère est formée de la croûte (océanique ou continentale) et de la partie rigide du manteau supérieur ou manteau lithosphérique (→ Terre).

La croûte océanique est essentiellement constituée de gabbros surmontés par des basaltes. Cette association de roche s’observe dans des restes de lithosphères océaniques obduites : les ophiolites. La croûte continentale est de nature granitique et métamorphique. Le manteau lithosphérique est constitué de péridotites.

Entre 100 et 200 km de profondeur, une zone sismique de faible vitesse (la LVZ) fait la transition avec l’asthénosphère (→ sismologie). La coûte est séparée du manteau par le moho (située entre 5 et 10 km de profondeur pour la croûte océanique et 35 km pour la croûte continentale, voire 60 km sous les massifs montagneux). L’augmentation de la température avec la profondeur ou gradient géothermique dans la croûte continentale est de 20° C / km en moyenne (mais 30° C pour les premiers kilomètres).

La lithosphère est découpée en plaques mobiles (→ tectonique) les unes par rapport aux autres et limitées par des frontières de divergence (les dorsales océaniques), de convergence (les zones de subduction ou de collision) ou de cisaillements. La lithosphère océanique est en moyenne plus dense (2,7) que la lithosphère continentale (2,3) ; elle est également plus récente (moins de 220 millions d'années) que la lithosphère continentale (jusqu’à plus de 4 milliards d'années).