En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

lin

(latin linum)

Lin
Lin

Plante herbacée à feuilles simples, à fleurs colorées, à cinq pétales, très fugaces, telle que le lin commun (linum usitatissimum), cultivé pour ses fibres (lin textile) et pour ses graines, riches en huile (lin oléagineux).

On cultive deux types de lin : les lins d'hiver et les lins de printemps. Les lins oléagineux appartiennent aux deux catégories, les lins textiles sont des lins de printemps. Les graines des lins oléagineux donnent des huiles utilisées pour les peintures et les vernis et des tourteaux pour l'alimentation animale. La récolte du lin, entièrement mécanisée, se fait par arrachage.

L'obtention, avant filature, des fibres textiles du lin nécessite deux opérations destinées à séparer les faisceaux de fibres de la tige et du bois : la première, le rouissage, est biologique et peut s'effectuer à l'eau ou à terre ; la seconde, le teillage, est purement mécanique. Chacune des tiges de lin donne une trentaine de faisceaux comportant chacun de 25 à 35 fibres individuelles en section droite, organisées à partir de la totalité de 30 000 à 50 000 fibres agglomérées par des ciments. Les faisceaux se divisent longitudinalement sous l'action combinée de frottement et de calandrage produite par les machines de préparation et de filature. La cellule de lin est constituée de cellulose pratiquement pure, à fort taux de cristallisation, associée à des ciments interstitiels.

Le lin textile est apprécié pour ses qualités de solidité d'usage et surtout de confort. Son champ d'application est vaste. Il comprend, notamment, le fil à coudre, le linge de maison, les tissus d'ameublement, les toiles de bâche et, plus récemment, le domaine vestimentaire.

GÉOGRAPHIE

Plante textile des régions aux étés assez humides et relativement frais, le lin, dont la production mondiale est tombée aux environs de 630 000 tonnes, provient essentiellement de la Chine (qui, avec 370 000 t, assure près de 60 % de la production totale), suivie de très loin par la Russie et par la France,dont les productions, de l'ordre de 60 000 t chacune, sont en déclin (celle de la France étant localisée surtout dans le Nord-Pas-de-Calais).

PHARMACIE

La graine de lin entière est employée pour son action laxative douce, due à son mucilage. La farine de lin sert à préparer les cataplasmes.