En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

land art

(américain land art)

Tendance de l'art contemporain apparue aux États-Unis vers 1967 et caractérisée par un travail dans et sur la nature.

Généralement dans des sites d'accès difficile (montagne, désert, mer, etc.), les artistes du land art pratiquent des excavations (Michael Heizer, Double Négative, 1969-1970), des déplacements de roches et de terre (Robert Smithson, Spiral Jetty, 1970), des traces dans la neige, dans les cultures (D. Oppenheim) ou sur le sol (Walter de Maria), des marquages de lieux (Douglas Huebler), etc. L'œuvre, douée d'une vie propre, est soumise à la détérioration ; elle échappe au rapport traditionnel créateur-spectateur, mais sa réalisation et son évolution dans le temps s'accompagnent de divers documents (textes, croquis, photos, films) présentés au public. Une démarche plus « romantique » dans l'approche de la nature est caractéristique des Britanniques Richard Long, Hamish Fulton, Barry Flanagan.