En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

laine

(latin lana)

Filature de la laine
Filature de la laine

Fibre recouvrant le corps du mouton, utilisée comme matière textile. (La fibre de laine, qui est un sous-poil, est très résistante et peut être facilement filée et tissée.)

La laine est l'un des textiles les plus anciennement connus et utilisés par l'homme. Elle provient de la toison du mouton ; cependant, l'appellation est souvent étendue aux fibres textiles issues de plusieurs autres animaux, notamment l'alpaga, le chameau, la chèvre du Cachemire, le guanaco, le lama, le lapin angora, la chèvre mohair, la vigogne et le yack, qui fournissent, en petites quantités, des fibres textiles très appréciées.

La laine est une fibre protéinique kératinique sécrétée par les bulbes pileux situés plus ou moins profondément sous la peau du mouton. Les glandes sébacées et sudoripares de l'animal sécrètent aussi un ensemble de produits qui constitue le suint dont la proportion varie de 15 à 75 % du poids de la laine et qui contribue à en agglutiner les poils. La longueur des fibres de laine varie, suivant la race du mouton, de 35 à 350 mm, les laines les plus fines étant, en général, relativement courtes. La caractéristique la plus importante de la laine, qui en fixe la qualité et le prix, est la finesse. Examinée longitudinalement au microscope, la laine présente un aspect écailleux très caractéristique qui lui confère une aptitude au feutrage ; elle peut être transformée en étoffe sans le secours de la filature ni du tissage. Cette propriété est également exploitée pour le foulage des draps. Certains traitements, à base de chlore notamment, confèrent à la laine des propriétés d'irrétrécissabilité.

Les laines de délainage sont obtenues dans le centre d'importance mondiale de Mazamet, par une technique qui permet de séparer la fibre de la peau de l'animal abattu tout en conservant pratiquement intactes les qualités des deux produits.

La laine représente seulement 1,9 % de la consommation mondiale des fibres textiles, avec une production de laine en suint de l'ordre de 2,1 millions de tonnes. L'Australie fournit environ le quart de la production suivie de la Chine (17 %) et de la Nouvelle-Zélande (10 %).