En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

labyrinthe

(latin labyrinthus, du grec laburinthos)

Labyrinthe
Labyrinthe

Dans l'Antiquité, vaste édifice comprenant d'innombrables salles agencées de telle manière que l'on ne trouvait que difficilement l'issue.

Selon la mythologie, le labyrinthe était le palais du Minotaure en Crète, identifié avec le palais des rois minoens de Cnossos attribué à Dédale. Hérodote a décrit sous ce nom le complexe funéraire du pharaon Amenemhat III, dans le Fayoum, composé d'innombrables chambres.

Le mythe de Dédale, lié à celui de Thésée, a donné lieu à de nombreuses figurations de labyrinthes dans l'Empire romain. Ce motif, repris par les bâtisseurs médiévaux, qui l'insérèrent dans le dallage de diverses églises (cathédrales d'Amiens, de Chartres, de Reims, de Sens, etc., collégiale de Saint-Quentin), était assimilé au pèlerinage en Terre sainte, et de ce fait qualifié de lieue de Jérusalem (les fidèles suivaient ces méandres à genoux, ce qui leur valait des indulgences). Dans la même tradition, les jardins du Moyen Âge et de la Renaissance ont possédé des labyrinthes.