En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

korvar

Le style korvar est localisé dans la baie de Geelvink et le golfe de Mac Clure, c'est-à-dire à l'extrémité ouest de la Nouvelle-Guinée. Il tire son nom d'un objet rituel, apparenté à certaines sculptures funéraires indonésiennes, qui représente un personnage de petites dimensions, debout ou assis, tenant devant lui une sorte de bouclier sculpté de fines arabesques. La tête du personnage, toujours disproportionnée par rapport au corps, a l'aspect soit d'un crâne véritable, soit d'une tête en bois de forme cubique.

Le korvar est censé supporter l'effigie de l'ancêtre protecteur de la famille.

Le korvar conservé au musée de l'Homme, à Paris, est surmonté d'un crâne humain ; celui qui appartient au musée national de Copenhague est entièrement sculpté dans le bois.