En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

kendo

(japonais kendō, voie du sabre)

Art martial d'origine japonaise, dans lequel les combattants, protégés par un casque et un plastron rigide, luttent avec un sabre de bambou.

Introduction

Art martial d'origine japonaise, son nom signifie « voie du sabre » et dans lequel les combattants s'affrontent avec un sabre de bambou.

Historique

L'origine du kendo remonte au xvie s., quand fut fondée l'école de sabre unique par le maître Ito. La pratique de cet art martial a été façonnée au cours des siècles par de nombreux maîtres qui ont mis au point un ensemble de techniques très élaborées. Le kendo témoigne du respect porté au sabre dans la tradition japonaise : de nombreux autels shintoïstes comportent en effet un sabre. Il existe environ 4 000 licenciés en France.

Les règles

Les combattants revêtent le keigogi (veste en coton), le hakama (large pantalon noir qui dissimule les mouvements de pieds), un plastron rembourré pour amortir les coups tandis que la tête est protégée par un masque. Le sabre (shinai) mesure environ 1,20 m et pèse environ 500 g.

Un assaut dure 5 min. Le kendoka frappe de taille et d'estoc toujours à deux mains. Au moment où il porte son coup, il pousse le kaï en nommant la partie du corps qu'il vise : tête, tronc, main ou gorge.