En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

intensité

Quantité d'électricité que débite un courant continu pendant l'unité de temps.

ÉLECTRICITÉ

Définition

André Marie Ampère définit l'intensité d’un courant électrique continu comme le débit d'électricité dans un circuit, analogue à celui de l'eau dans une rivière ou un tuyau : c'est la quantité d'électricité traversant le circuit en une seconde. Soit la formule : I = Q/t, où l'intensité I se mesure en ampères (A) ; la charge Q qui traverse le circuit pendant un temps t se mesure en coulombs (C) ; le temps t se mesure en secondes (s).

Intensité et effet Joule

Lorsque le courant électrique traverse un conducteur, celui-ci s'échauffe. Georg Simon Ohm, comme plusieurs autres physiciens, pensait que cet échauffement est proportionnel à l'intensité du courant. Le physicien britannique James Prescott Joule démontra qu'il n'en était rien en mesurant avec précision dans un calorimètre (enceinte remplie d'eau et bien isolée thermiquement) l'échauffement d'un fil métallique parcouru par un courant dont il faisait varier l'intensité. Il écrivait en 1841: « Quand un courant d'électricité voltaïque se propage le long d'un conducteur métallique, la chaleur dégagée en un temps donné est proportionnelle à la résistance du conducteur, multipliée par le carré de l'intensité électrique ».

La puissance électrique P, mesurée en watts (W), consommée dans le conducteur étant la chaleur dégagée en une seconde, elle s'écrit donc : P = RI2. En tenant compte de la loi d'Ohm, U = RI, on peut encore écrire cette loi de Joule sous la forme : P = UI.