En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

inquisition

(latin inquisitio, -onis)

Pedro Berruguete, saint Dominique présidant un autodafé
Pedro Berruguete, saint Dominique présidant un autodafé

Tribunal, distinct de l'ordinaire, dirigé par l'évêque, et permanent, chargé par la papauté de lutter contre l'hérésie au moyen de la procédure d'inquisition. (Avec une majuscule)

L'Inquisition naît de la volonté de combattre les hérésies populaires qui se multiplient en Europe occidentale à partir du milieu du xiie s., particulièrement le catharisme. Tandis que princes et peuples réagissent par des massacres, conciles (depuis 1162) et papes se préoccupent d'organiser la lutte. Innocent III, qui cautionne la croisade, ou guerre, des albigeois (1209-1229), lui donne son efficacité par l'introduction de la procédure inquisitoriale (bulle Vergentis in senium, 1199, qui compare l'hérésie au crime de lèse-majesté).

D'abord confiée aux tribunaux ordinaires l'Inquisition devient, en 1231, par la volonté du pape, la spécialité des dominicains, auxquels Alexandre IV, en 1260, accorde une indépendance quasi totale en matière de répression des hérésies. Procédant généralement par tournées, le tribunal inquisitorial se livre, après une prédication publique, à un interrogatoire systématique de la population : la délation est encouragée, tandis que les suspects sont privés de l'aide d'un avocat et que la torture est fréquemment employée. Les sentences proclamées vont de la peine de mort, dont l'application est confiée au bras séculier, à la confiscation des biens, en passant par la prison perpétuelle ou temporaire. Après avoir étendu son action sur l'ensemble de la chrétienté romaine, l'Inquisition s'éteint peu à peu à partir du xve s., sauf en Espagne, où les Rois Catholiques en font un élément essentiel de leur politique d'unification, et à Rome, où elle est canalisée par la congrégation de la Suprême et Universelle Inquisition, plus connue sous le nom de Saint-Office.