En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

indulgence

(latin indulgentia)

Gravure satirique luthérienne
Gravure satirique luthérienne

Rémission totale ou partielle, devant Dieu, de la peine temporelle due pour les péchés déjà pardonnés.

THÉOLOGIE

La pratique des indulgences remonte aux premiers temps de l'Église ; elle est liée à la remise plénière ou partielle de la pénitence publique imposée aux pécheurs. Par la suite apparurent des barèmes et des tarifs appliqués aux peines ecclésiastiques encourues, en fonction d'aumônes, de messes, de prières, etc. Au xvie s., les abus sécrétés par ce système furent violemment dénoncés par Luther. Le concile de Trente réaffirma pourtant la valeur des indulgences, qui se multiplièrent au xixe s. Paul VI, en 1967, a révisé fortement la doctrine des indulgences et les règles de leur application.

L'indulgence est dite plénière ou partielle selon qu'elle libère totalement ou partiellement de la peine temporelle due au péché. Pour gagner les indulgences, le fidèle doit avoir l'intention d'en bénéficier et accomplir les conditions prescrites (confession, communion, visite d'une église, prières).