En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

induction électromagnétique

Phénomène qui se manifeste par une tension induite.

ÉLECTRICITÉ

Le phénomène de l'induction électromagnétique, découvert par Faraday, est à la base du fonctionnement de la plupart des convertisseurs d'énergie électrique. Étant donné un circuit placé dans un champ magnétique, tel que le flux d'induction ϕ embrassé par le circuit soit variable :
1° si le circuit est ouvert, il y a, entre les bornes de la coupure, création d'une force électromotrice ;
2° si le circuit est fermé, un courant induit apparaît ;
3° le sens du courant induit est tel que son flux propre s'oppose à la variation du flux inducteur.

Ces phénomènes se produisent soit lorsque le circuit est mobile dans un champ d'induction uniforme, soit lorsque le circuit, fixe, est soumis à un champ variable.

Lois numériques

1° La force électromotrice e, créée dans un circuit par induction, est donnée par la formule . Sa valeur (en V) est numériquement égale à la dérivée du flux par rapport au temps (en Wb/s).
2° Le courant induit i est lié à la résistance R du circuit par la loi d'Ohm .

Auto-induction

Un courant i circulant dans un circuit, d'inductance propre L, y engendre un flux magnétique ϕ = L i. Si le courant i est variable, le circuit est le siège d'une f.é.m. d'auto-induction

.

Induction mutuelle

Considérons deux circuits électriques C1 et C2, parcourus par des courants i1 et i2 et couplés, c'est-à-dire tels que chacun d'eux embrasse une partie du flux d'induction magnétique créé par l'autre. En désignant par M l'inductance mutuelle de C1 et C2, le flux embrassé par C2 dans le champ de C1 est ϕ12 = M i1, et le flux embrassé par C1 dans le champ de C2 est ϕ21 = M i2. M peut être positif, négatif ou nul, suivant les cas, et ne dépend que de la forme et de la position de C1 et C2.