En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

incarnation

(latin ecclésiastique incarnatio, -onis)

Union en Jésus-Christ de la deuxième personne de la Sainte-Trinité avec une nature humaine (avec une majuscule).

THÉOLOGIE

L'Incarnation est l'acte par lequel le Verbe est devenu homme en Jésus-Christ ; c'est une union hypostatique, dans laquelle les deux natures, divine et humaine, sans perdre aucune de leurs propriétés, subsistent dans la personne du Verbe divin.

L'Incarnation est une œuvre essentiellement divine. Marie n'a pas eu d'autre mission que de produire la nature humaine de son fils. La principale conséquence de l'Incarnation est d'associer au culte de latrie l'humanité de Jésus-Christ.

Trois hérésies principales ont déformé le sens de l'Incarnation. L'arianisme nia la divinité du Verbe incarné, le Christ ne possédant qu'une divinité secondaire ou subordonnée. Le nestorianisme accentua la distinction des natures jusqu'à rendre impossible l'unité de personne. Le monophysisme exagéra l'unité de personne au point de rendre impossible la dualité des natures.