En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

impressionnisme

[dossier]

Claude Monet, Impression, soleil levant
Claude Monet, Impression, soleil levant

Résumé du dossier

L’impressionnisme est à la fois une tendance artistique et un mouvement apparus en France dans le dernier quart du xixe siècle. Il s’exprime le plus souvent dans des peintures de paysages et des scènes de la vie moderne, qui mettent l’accent sur la sensation visuelle et l’expression instantanée des effets lumineux.

D’abord mal accueillis par les institutions et par la critique – mis à part quelques écrivains, tel Émile Zola –, les premiers maîtres de l’impressionnisme se regroupent en une « Société anonyme » et organisent huit expositions (1874-1886). Lorsque le succès public se dessine, à la fin des années 1880, l’impressionnisme connaît un essor important dans les écoles de peintures étrangères.

Plus tard, on rassemble dans le « post-impressionnisme » les différentes tendances artistiques issues directement ou indirectement de l’impressionnisme dans les dernières années du xixe siècle. Le terme est d’usage contesté : il doit être distingué de « néo-impressionnisme », qui sert à désigner la descendance directe de l’impressionnisme à travers l’interprétation qu’en font les peintres Georges Seurat et Paul Signac.

L’impressionnisme est par ailleurs le modèle d’une sensibilité qui s’appuie sur le souvenir et la résonnance intime. Il est ainsi le fondement d’une esthétique : on parle d’impressionnisme en musique.