En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

guêpier

(de guêpe)

Guêpe
Guêpe

Nid papyracé construit par les guêpes, principalement en vue de l'élevage de leurs larves ; population de guêpes habitant le même nid.

Le nom de « guêpier » a été introduit par Réaumur. Il désigne à la fois la communauté issue, au printemps, de la ponte d'une guêpe fondatrice et le nid qui l'abrite. La guêpe commence par construire quelques alvéoles, pond un oeuf dans chacune, nourrit les larves qui éclosent ; celles-ci, devenues des ouvrières, se mettent à aider la fondatrice, qui continue de pondre, et construisent de nouveaux « gâteaux » jusqu'aux premiers froids. Alors, la plupart des guêpes meurent; quelques grosses femelles vont cependant hiberner dans des trous de mur ou des creux d'arbre; au printemps, chacune d'elles fondera une nouvelle colonie.

Les guêpiers sont souterrains ou aériens et accrochés alors à une branche d'arbre ; celui du frelon est établi dans des lieux abrités. Tous comportent une enveloppe cartonneuse, et des cellules hexagonales disposées par étages généralement horizontaux. Les trous par où entrent et sortent les guêpes sont disposés dans l'enveloppe de manière à ne pas laisser pénétrer la pluie. Le nid le plus simple est celui du poliste, construit en plein air et sans enveloppe.

Pour détruire un guêpier souterrain, il suffit d'en boucher l'entrée, la nuit, avec un tampon, très largement imbibé de benzine ou de tétrachloure de carbone, enfoncé profondément, que l'on recouvre de terre grasse; le lendemain, on déterre le nid et on le brûle.