En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

guerre froide

[dossier]

Fidel Castro
Fidel Castro

Résumé du dossier

Cette période de tensions vit s’opposer, pendant près d’un demi-siècle, les États-Unis et l’Union soviétique, ainsi que leurs alliés respectifs. Ces pays formaient deux blocs dotés de moyens militaires considérables et défendant des systèmes idéologiques et des modèles économiques antinomiques (communisme d’une part et capitalisme de l’autre). On distingue une première phase très conflictuelle (guerre de Corée, mise en place des régimes communistes de l’Europe orientale, construction du mur de Berlin, insurrection de Budapest et crise de Cuba), entre 1948 et 1962 ; cette phase est suivie d’une période dite « de détente », entre 1963 et 1978, où la compétition entre les deux grandes puissances (→ coexistence pacifique) se situe notamment sur le champ de la conquête de l’espace et de la Lune ; néanmoins, c’est au même moment qu’ont lieu la guerre du Viêt Nam et les événements de Tchécoslovaquie (→ printemps de Prague) et que se mettent en place en Amérique latine (Chili, Brésil, Argentine, Uruguay…), des régimes autoritaires et violents avec l’appui des États-Unis. En fait, durant cette période, les conflits entre les deux grands se produisent souvent par nations interposées. Ceci amène d’ailleurs certains pays à souhaiter se soustraire de ce système bipolaire : conférence des pays non-alignés (→ non-alignement), autonomie française par rapport aux grandes puissances prônée par Charles de Gaulle. Entre 1979 et 1985, on assiste à une nouvelle montée des tensions (intervention soviétique en Afghanistan, boycott des jeux Olympiques de Moscou, événements de Pologne). La politique engagée ensuite par Mikhaïl Gorbatchev (glasnost, perestroïka) et l’effondrement du monde communiste soviétique conduisent ensuite à la fin de la guerre froide.