En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

golf

(anglais golf, du néerlandais kolf, crosse)

Golf
Golf

Sport consistant à envoyer une balle à l'aide de clubs dans les 18 trous successifs d'un vaste terrain avec le minimum de coups.

Introduction

Le golf est un sport consistant à envoyer une balle à l'aide de clubs dans les 18 trous successifs d'un parcours balisé et tracé dans la nature. Ce sport est en pleine expansion, et les champions professionnels font partie des sportifs les mieux payés au monde. De plus, même s'il exige une condition physique parfaite, le golf est un des sports qui offrent la possibilité de mener une très longue carrière au plus haut niveau.

Historique

Origines

L'origine du golf est difficile à retracer avec certitude. Pour certains, le golf provient d'un jeu que pratiquaient, il y a plus de cinq siècles, des bergers écossais, qui frappaient des pierres calibrées avec des bâtons. Pour d'autres, il serait né en Chine vers la fin du xe s. : des marchands l'auraient ensuite introduit en Europe au Moyen Âge. Quoi qu'il en soit, on sait que dès 1413 ce jeu soulève l'enthousiasme des étudiants du collège Saint Andrews : ceux-ci ne tardent pas à remplacer les pierres par de véritables balles. En 1457, le souverain écossais interdit la pratique du jeu, car il estime que ses archers y consacrent trop de temps, au détriment de l'entraînement militaire. De nouveau autorisé en 1608 par Jacques Ier, le golf fait de nombreux adeptes parmi l'aristocratie. En 1754 est fondée, en Écosse, la Society of Saint Andrews, devenue par la suite le Royal and Ancient Golf Club of Saint Andrews. Cette vénérable association édicte le premier « Code du golf » et, en 1858, décrète que celui-ci se jouera désormais sur un parcours de 18 trous.

Le golf, qui connaît en Angleterre une vogue importante dès le xviiie s., reste avant tout l'apanage des pays de civilisation anglo-saxonne ; toutefois, il est massivement pratiqué au Japon. Pour l'anecdote, le golf est l'unique sport ayant été joué sur la Lune : en février 1971, lors de sa deuxième sortie, l'astronaute américain Alan Shepard effectua quelques « puttings » sur notre satellite.

Le golf a été sport olympique aux Jeux de Paris en 1900 et aux Jeux de Saint-Louis en 1904. Il est inscrit au programme des jeux de 2016 et de 2020.

Le golf en France

Le premier golf est ouvert à Biarritz, par des Anglais, en 1856. Il faut attendre 1912 pour voir la naissance de la Fédération française de golf. Longtemps confinée à un cercle limité d'amateurs fortunés, la pratique du golf ne s'est réellement démocratisée qu'au cours des années 1980. Ainsi, le nombre des licenciés, estimé à 15 000 en 1965, est passé à plus de 260 000 en 1997. Les femmes représentent 31 % de l'effectif total des membres affiliés à la Fédération. Il s'agit d'une des plus fortes progressions qu'ait connues un sport en France ces dernières années.

La pratique du golf est essentiellement concentrée dans l'Ouest parisien (notamment dans le département des Yvelines), en Aquitaine et dans les Alpes du Nord. De façon générale, les zones où l'implantation de parcours est importante correspondent aux régions littorales et montagnardes à forte valeur ajoutée touristique.

Les installations

Le parcours

Le parcours est tracé sur une superficie comprise entre 40 et 60 hectares. Sur celui-ci, le golfeur rencontre des obstacles, tels que des mares, des étangs, des ruisseaux et des zones sableuses, appelées « bunkers ».

Les parcours du golf dans le monde

PARCOURS DE GOLF DANS LE MONDE
(chiffres de 2006)

Pays

Nombre de parcours

États-Unis

15 703

Grande-Bretagne

2 822

Japon

3 030

Canada

1 950

Australie

1 627

Allemagne

534

France

543

Suède

380

Espagne

193

Italie

159

Danemark

126

Pays-Bas

111

Autriche

98

Belgique

62

Suisse

59

Portugal

46

Les trous

Introduction

Les trous, au nombre de 18, sont séparés par une distance qui varie entre 130 et 530 m. Selon les terrains de golf, l'ensemble des 18 trous représente une distance comprise entre 5 700 et 6 500 m. Le trou a un diamètre de 10,8 cm et une profondeur minimale de 10 cm ; il est signalé par un drapeau.

Un trou

Pour chaque trou, on distingue plusieurs éléments.

Le départ

Une aire de 100 m² environ, parfaitement horizontale et recouverte de gazon.

Le « fairway »

Une piste de 30 à 50 m de large, engazonnée et tondue à une hauteur de 15 cm.

Le « green »

Une surface à herbe très fine et rase, dont la superficie varie entre 300 et 700 m² et où se trouve le trou.

Le « rough »

Le « brut », qui désigne le reste de l'emprise et comprend bois, taillis, rochers, prairies, bruyères, mares et étangs, etc.

Les équipements

La balle

Aujourd'hui, les golfeurs utilisent des balles composées d'un noyau très dur et compact recouvert d'un plastique de synthèse creusé de 384 à 392 alvéoles. D'un poids maximal de 45,93 g et d'un diamètre de 42,67 mm, les balles sont conçues pour ne pas dépasser une vitesse de 76,2 m/s.

Les clubs

On distingue deux types de clubs, que l'on utilise en fonction de la nature du coup que l'on veut réaliser :
– Les bois, dont la tête présente une face relativement plus large que sa partie arrière, sont numérotés de 1 à 7 et destinés aux coups les plus longs. Le « driver » (bois n° 1), utilisé au départ d'un trou, permet d'envoyer la balle à plusieurs centaines de mètres.
– Les fers, dont la tête a, d'ordinaire, sa partie arrière relativement plus étroite que sa face, sont numérotés de 1 à 9, le n° 1 permettant d'envoyer la balle à bonne distance avec une trajectoire tendue. En passant d'un fer à un autre, la distance que l'on peut atteindre diminue. Le « sandwegde », club utilisé pour sortir d'un bunker, est un fer, tout comme le « putter », club utilisé sur le green.

On ne peut pas emporter plus de 14 clubs sur le terrain.

Les règles

Par et handicaps

Le nombre de coups pour atteindre un trou varie en fonction de la distance entre le point de départ et le green. Un score de référence est déterminé, appelé le « par ». Ainsi un trou situé à moins de 228 m du point de départ se joue en trois coups (par 3) ; à plus de 434 m, cinq coups sont nécessaires (par 5). Le par pour un parcours de 18 trous est de 72. Le bon joueur est celui qui réalise le par ; le très bon joueur est celui qui réalise moins de coups que le par. À chaque trou en fonction du par on distingue :
– l'« albatros », trou réalisé en trois coups au-dessous du par ;
– l'« eagle », trou réalisé en deux coups au-dessous du par ;
– le « birdie », trou réalisé en un coup au-dessous du par ;
– le « bogey », trou réalisé en un coup au-dessus du par.

Les formules de compétition

Le « medal play »

Ou concours par coups, il consiste à faire le parcours dans le minimum de coups. Le vainqueur est celui qui termine le parcours en ayant réalisé le moins de coups ; les grandes compétitions, notamment celles du circuit professionnel, se déroulent selon cette formule.

Le « match play »

Ou concours par trous, un trou est gagné par le joueur qui entre sa balle avec le moins de coups ; le trou est partagé en cas d'égalité ; le vainqueur est celui qui remporte un nombre de trous supérieur au nombre de trous restant à jouer.

Le vocabulaire du golfeur

Divot. Motte de gazon enlevée par un coup de club.

Grip. Partie supérieure du manche du club.

Hook. Effet donné à une balle infléchissant sa trajectoire de droite à gauche.

Play-off. Prolongation de jeu en cas d'égalité à l'issue du parcours.

Putter. Coup consistant à faire rouler sa balle sur le green pour la faire entrer dans le trou.

Practice. Terrain d'entraînement où le joueur peut taper des balles dans des conditions artificielles.

Slice. Effet donné à une balle infléchissant sa trajectoire de gauche à droite.

Tee. Support de bois ou de plastique sur lequel est placée la balle au départ de chaque trou.

Les grandes épreuves

Introduction

Il existe un circuit amateur et un circuit professionnel. Les compétitions les plus célèbres sont réservées aux professionnels. Il s'agit, notamment, du Masters (le Tournoi des maîtres), du British Open, de l'US Open et de l'USPGA. La Coupe du monde, épreuve par équipes nationales de deux joueurs, fait bien évidemment partie des rencontres les plus prestigieuses.

Le Masters

Tournoi de golf américain. (→ Masters.)

L'US Open

Tournoi de golf américain. (→ US Open.)

Le British Open

Tournoi de golf britannique. (→ British Open.)

L'USPGA

Tournoi de golf américain. (→ USPGA.)

La Ryder Cup

Tournoi de golf par équipes. (→ Ryder Cup.)

Les grands golfeurs

Aoki (Isao) [Japon, né en 1942]

Joueur de golf.
Le premier Asiatique à s'imposer sur le circuit américain.

Ballesteros (Severiano) [Espagne, 1957-2011]

Joueur de golf.
→ Ballesteros (Severiano)

Braid (James) [Grande-Bretagne, 1870-1950]

Joueur de golf.
La plus grande figure du golf anglais dans les années 1910.

Cevaer (Christian) [France, né en 1970]

Joueur de golf.
Champion de France professionnel (1993), il remporte le British Youth (1988).

Cotton (Henry) [Grande-Bretagne, 1907-1987]

Joueur de golf.
Triple vainqueur du British Open (1934, 1937, 1948).

Couples (Fred) [États-Unis, né en 1960]

Joueur de golf.
L'un des dix meilleurs joueurs mondiaux depuis le début des années 1990. Vainqueur du Masters en 1992.

Crenshaw (Ben) [États-Unis, né en 1952]

Joueur de golf.
Deux fois vainqueur du Masters (1984, 1995).

Daly (John) [États-Unis, né en 1966]

Joueur de golf.
Vainqueur de l'USPGA (1991) et du British Open (1995).

De Vicenzo (Roberto) [Argentine, né en 1923]

Joueur de golf.
Vainqueur du British Open (1967), il a remporté trois fois l'Open de France.

Dussart (Emmanuel) [France, né en 1964]

Joueur de golf.
Le numéro un français entre 1985 et 1990.

Els (Ernie) [Afrique du Sud, né en 1970]

Joueur de golf.
Recordman des gains en 1994, il est l'un des grands espoirs du golf mondial. Deux fois vainqueur de l'US Open (1994, 1997).

Faldo (Nick) [Grande-Bretagne, né en 1957]

Joueur de golf.
→ Faldo (Nick)

Garaialde (Jean) [France, né en 1934]

Joueur de golf.
Vainqueur à douze reprises du Championnat de France professionnel entre 1968 et 1980.

Guépy (Jean-Louis) [France, né en 1967]

Joueur de golf.
Le numéro un français dans les années 1990.

Hagen (Walter) [États-Unis, 1892-1969]

Joueur de golf.
Il a remporté quatre fois le British Open, deux fois l'US Open et cinq fois l'USPGA.

Hogan (Ben) [États-Unis, né en 1912]

Joueur de golf.
Il a dominé sans partage le golf entre 1945 et 1955. Élu meilleur joueur de golf de tous les temps en 1965. Vainqueur du Masters (2 fois), de l'USPGA (2 fois), de l'US Open (4 fois) et du British Open (1 fois).

Jones (Bobby) [États-Unis, 1902-1971]

Joueur de golf.
Le seul golfeur à avoir remporté le grand chelem en une seule année (1930). À cette époque, le grand chelem regroupait les tournois US Amateurs, US Open, British Amateur et Open britannique. On lui doit la création du parcours d'Augusta où se déroule le Masters.

Langer (Bernard) [Allemagne, né en 1957]

Joueur de golf.
Vainqueur du Masters à deux reprises (1985 et 1993), il est l'un des meilleurs golfeurs européens.

Levet (Thomas) [France, né en 1968]

Joueur de golf.
Premier golfeur français à se risquer sur le circuit américain.

Locke (Arthur) [Afrique du Sud, 1917-1987]

Joueur de golf.
Quadruple vainqueur du British Open (1949, 1950, 1952, 1957).

Lyle (Sandy) [Écosse, né en 1958]

Joueur de golf.
L'un des meilleurs joueurs du monde dans les années 1980, il a notamment à son actif le British Open (1985) et le Masters (1988).

Massy (Arnaud) [France, 1877-1950]

Joueur de golf.
Le seul Français et le premier non Anglo-Saxon vainqueur du British Open (1907).

Miller (Johnny) [États-Unis, né en 1947]

Joueur de golf.
Vainqueur de l'US Open (1973) et du British Open (1976).

Nicklaus (Jack) [États-Unis, né en 1940]

Joueur de golf.
→ Nicklaus (Jack)

Olazabal (José María) [Espagne, né en 1966]

Joueur de golf.
L'un des meilleurs joueurs du circuit européen, il a remporté le Masters en 1994 et 1999.

O'Meara (Mark) [États-Unis, né en 1957]

Joueur de golf.
Il a remporté en 1998 deux levées du grand chelem : le Masters et le British Open.

Palmer (Arnold) [États-Unis, né en 1929]

Joueur de golf.
Quadruple vainqueur du Masters (1958, 1960, 1962, 1964), il a remporté deux fois le British Open (1961, 1962) et une fois l'US Open (1960). Une légende vivante du golf professionnel.

Player (Gary) [Afrique du Sud, né en 1935]

Joueur de golf.
Premier golfeur non-américain à remporter l'US Open (1965), il a à son actif les quatre tournois du grand chelem.

Price (Nick) [Zimbabwe, né en 1957]

Joueur de golf.
Double vainqueur de l'USPGA (1992, 1994), il a également remporté le British Open (1994).

Snead (Sam) [États-Unis, 1912-2002]

Joueur de golf.
Il a remporté tous les tournois du grand chelem à l'exception de l'US Open.

Stewart (Payne) [États-Unis, 1957-1999]

Joueur de golf.
Toujours habillé à la mode des années 1930 sur le parcours, il compte de nombreuses victoires, dont l'USPGA (1989) et l'US Open (1991 et 1999).

Strange (Curtis) [États-Unis, né en 1955]

Joueur de golf.
Double vainqueur de l'US Open (1988, 1989).

Thompson (Peter) [Australie, né en 1939]

Joueur de golf.
Il a remporté à quatre reprises le British Open (1954, 1955, 1956, 1958).

Torrance (Sam) [Écosse, né en 1953]

Joueur de golf.
Vainqueur du British Masters et de la Ryder Cup (1995).

Trevino (Lee) [États-Unis, né en 1939]

Joueur de golf.
Double vainqueur du British Open (1971, 1972), de l'US Open (1968, 1971) et de l'USPGA (1974, 1984) ainsi que du Trophée Lancôme (1978, 1980).

Van de Velde (Jean) [France, né en 1966]

Joueur de golf.
Vainqueur du Roma Masters (1993) et de l'Open U.A.P. (1988), il est le meilleur joueur français. Il a terminé 2e du British Open en 1999.

Vardon (Harry) [Angleterre, 1870-1937]

Joueur de golf.
Six fois vainqueur du British Open (1896, 1898, 1899, 1903, 1911, 1914).

Watson (Tom) [États-Unis, né en 1949]

Joueur de golf.
Cinq fois vainqueur du British Open (1975, 1977, 1980, 1982, 1983), il a remporté le Masters à deux reprises (1977, 1981) et une fois l'US Open (1982).

Woods (Eldrick Tiger Woods, dit Tiger) [États-Unis, né en 1976]

Joueur de golf.
→ Woods (Eldrick Tiger Woods, dit Tiger)

Woosnam (Ian) [pays de Galles, né en 1958]

Joueur de golf.
Parmi les dix meilleurs joueurs mondiaux de 1990 à 1993.

Les grandes golfeuses

Davies (Laura) [Angleterre, née en 1963]

Joueuse de golf.
Elle est la numéro un mondiale des années 1990.

De Lorenzi-Taya (Marie-Laure) [France, née en 1961]

Joueuse de golf.
Une des meilleures joueuses européennes.

Earle-Rawis (Betsy) [États-Unis, née en 1928]

Joueuse de golf.
La numéro un mondiale dans les années 1950.

Lacoste (Catherine) [France, née en 1945]

Joueuse de golf.
Fille du célèbre tennisman, elle fut la première joueuse amateur non-américaine à remporter l'US Open féminin (1967), dont elle fut la plus jeune lauréate (22 ans). Championne du monde par équipes en 1964.

Lopez (Nancy) [États-Unis, née en 1957]

Joueuse de golf.
Sans doute la plus grande championne du circuit professionnel, elle a remporté neuf grands tournois pour la seule année 1978.

Mendiburu (Sandrine) [France, née en 1972]

Joueuse de golf.
Elle a remporté l'Orange Bowl (1988) et les Championnats d'Europe par équipes (1989).

Mourgue d'Algue (Cécilia) [France, née en 1946]

Joueuse de golf.
Championne d'Europe par équipes (1989), elle finit seconde du British Ladies Open (1994).

Mourgue d'Algue (Kristel) [France, née en 1974]

Joueuse de golf.
Fille de Cécilia Mourgue d'Algue, espoir du golf féminin français (victoire du National en 1994 et de l'Omnium en 1996).

Reid (Dale) [Écosse, née en 1957]

Joueuse de golf.
Elle compte 22 victoires à son actif sur le circuit européen.

Sörenstam (Annika) [Suède, née en 1970]

Joueuse de golf.
Considérée comme la meilleure joueuse de l’histoire, elle a remporté 10 tournois du grand chelem et a été désignée meilleure joueuse de l’année à huit reprises.

Whitworth (Kathy) [États-Unis, née en 1939]

Joueuse de golf.
Sept fois meilleure joueuse de l'année entre 1965 et 1973.