En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

gastéropode

Gastropodes marins et terrestres
Gastropodes marins et terrestres

Mollusque aquatique ou terrestre muni d'un large pied ventral (servant à la reptation, parfois à la natation) et le plus souvent d'une coquille univalve hélicoïdale (généralement dextre). [Les gastropodes forment une classe.]

De répartition mondiale, les gastéropodes sont les mollusques les plus nombreux. Ils ont conquis tous les milieux terrestres et aquatiques. On en compte jusqu'à 75 000 espèces classées en trois groupes : les représentants des deux premiers (prosobranches et opisthobranches) possèdent des branchies, alors que le troisième groupe rassemble les gastéropodes à poumon, ou pulmonés.

Les gastéropodes à branchies

Mollusques marins à coquille particulièrement développée, les prosobranches forment le groupe de gastéropodes le plus important. Les patelles, avec leur coquille en forme de chapeau chinois, et les ormeaux, dont la coquille aplatie présente des reflets irisés sur sa face interne, sont des prosobranches primitifs. Les porcelaines, à l'émail lisse et brillant, appartiennent à un autre groupe, représenté sous toutes les latitudes et à toutes les profondeurs, avec des coquilles de formes très variées. Enfin, un troisième groupe rassemble des prosobranches aux magnifiques coquilles, comme les murex, les olives, les harpes ou les volutes.

Tous marins, les opisthobranches possèdent généralement une seule branchie, située en arrière du cœur. Chez certaines espèces, comme les lièvres de mer (aplysies), le pied forme deux expansions latérales servant à la locomotion. Les nudibranches, communément appelés limaces de mer, ne possèdent ni coquille ni branchies. Ils respirent par la peau ou par des organes en forme de feuilles situés sur leur dos (« branchies néoformées »).

Les gastéropodes à poumon

Comme les opisthobranches, les pulmonés ont une coquille légère et réduite, qui peut même disparaître chez certains (limaces). Aquatiques ou terrestres, ils sont hermaphrodites et possèdent un poumon unique. Leur tête porte une paire de tentacules.

Les plus primitifs sont les pulmonés dont les yeux se trouvent à la base des tentacules, tels les limnées et les planorbes. Bien qu'aquatiques, ils respirent l'oxygène de l'air.

Les pulmonés dont les yeux se situent au sommet des tentacules regroupent plus de 10 000 espèces, presque uniquement terrestres. Ils possèdent une deuxième paire de tentacules sensible aux substances chimiques. On y trouve le groupe des escargots, qui sont surtout herbivores. Les plus connus, commercialisés pour la gastronomie, sont l'escargot de Bourgogne et le petit-gris. Les limaces n'ont plus de coquille visible. Chez la limace grise, elle est atrophiée mais existe encore, enfouie sous le manteau, mais chez la limace rouge, elle est totalement absente.