En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

fullerène

(de R. B. Fuller )

Sir Harold Kroto
Sir Harold Kroto

Variété cristalline de carbone dont la molécule comporte un grand nombre d'atomes.

L'existence de molécules constituées d'un assemblage de plusieurs dizaines d'atomes de carbone a été suggérée en 1973 par les chimistes soviétiques Bochvar et Galpern. Mais le premier fullerène a été mis en évidence en 1985 par une équipe anglo-américaine dirigée par le Britannique Harold Walter Kroto et l'Américain Rick Smalley. Sa molécule comprend 60 atomes disposés à la surface d'un polyèdre composé d'un grand nombre de facettes en forme d'hexagones et de pentagones (comme l'enveloppe d'un ballon de football), d'où le nom de buckminsterfullerene qui a été donné à cette nouvelle variété de carbone, par référence à l'architecte américain Richard Buckminster Fuller à qui l'on doit la construction de dômes d'une forme analogue. On a identifié depuis des fullerènes comportant 70, 76, 80, 84, 90 et 94 atomes et l'on suppose qu'il en existe d'autres. Les premières recherches effectuées sur ces nouvelles molécules montrent que, dopés avec certains ions métalliques, les fullerènes se révèlent supraconducteurs et ferromagnétiques à très basse température. Leur structure moléculaire particulière devrait aussi permettre de les utiliser comme lubrifiants secs. Leurs propriétés laissent présager de nombreuses applications tant en chimie qu'en électronique.