En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

focalisation

Point de vue adopté par l'auteur dans la conduite de son récit.

Pour éviter toute confusion entre le mode du récit (qui voit ?) et la voix narrative (qui parle ?), G. Genette propose d'utiliser la notion de focalisation et établit une typologie des déterminations spécifiquement modales du récit.

Ainsi sont très généralement distingués trois types de focalisation :
1º le récit non-focalisé (focalisation zéro) où le narrateur en sait et en dit plus que le personnage;
2º le récit à focalisation interne (fixe ou variable) où le narrateurne dit que ce que sait le personnage;
3º le récit à focalisation externe où le narrateur en dit et en sait moins que le personnage.

La focalisation peut demeurer constante sur toute la durée d'un récit ou ne porter que sur des segments narratifs. Du choix de la formule de focalisation peut se déduire l'attitude de l'écrivain par rapport au réel : du dogme de l'impersonnalité (Flaubert) au subjectivisme absolu du « courant de conscience » (Joyce).