Identifiez-vous ou Créez un compte

filature

(de filer)

Filature de la laine
Filature de la laine

Ensemble des opérations de transformation des fibres textiles en fils.

TEXTILES

La filature des fibres discontinues comprend trois séries d'opérations : 1° l'ouvraison, le démêlage, le nettoyage, le mélange, la parallélisation et la mise en ruban des fibres ; 2° la régularisation et l'affinage des rubans, qui deviennent des mèches tordues frottées selon la cohésion naturelle des fibres ; 3° le filage qui, par un dernier affinage et l'application d'une torsion, permet d'obtenir un fil simple qui peut ensuite être bobiné, retordu, flambé, etc.

Ces différentes opérations sont effectuées sur des matériels adaptés aux fibres travaillées. Il existe donc divers types de filature :
– la filature coton, ou filature fibres courtes, qui traite le coton depuis la matière brute jusqu'au fil, soit en cycle cardé (gros fils), soit en cycle peigné (fils fins et résistants comme le fil à coudre par exemple) ;
– la filature laine, ou filature fibres longues, qui, en cycle peigné et semi-peigné, traite des matières déjà mises en ruban, les premières opérations étant réalisées dans les peignages. Par contre, en cycle cardé, la filature utilise beaucoup de matières de récupération et les transforme depuis leur état brut ;
– la filature lin, qui est alimentée par la filasse de lin teillé. Le fil est fabriqué sur des métiers à filer au sec (fils gros) ou au mouillé (fils fins) ;
– la filature du jute ;
– la filature du chanvre.

Pour en savoir plus, voir l'article textile.