Identifiez-vous ou Créez un compte

faune

(latin scientifique fauna, de Faunus, nom propre)

Ensemble des espèces animales vivant dans un espace géographique ou un habitat déterminé.

La faune actuelle d'une région ou d'un biotope est conditionnée par les ressources alimentaires, par le climat et par l'action perturbatrice de l'homme. Elle exprime un équilibre écologique instable. Seuls les isolats conservent longtemps des espèces dites relictes, disparues ailleurs.

Faune aquatique

La faune des océans se répartit en fonction des facteurs physiques : température, salinité, profondeur des eaux. Celle des rivages est liée aux marées (durée d'émersion), au faciès sableux ou rocheux, à la violence des vagues. La faune des eaux douces est particulièrement dépendante envers l'approvisionnement en oxygène respiratoire. Celle des lacs les plus profonds peut contenir des espèces relictes.

Faune terrestre

Chaque grande formation végétale : forêt, savane, steppe, taïga, etc., a sa faune propre, sédentaire, à l'exception de l'avifaune (oiseaux), migratrice. Les animaux d'une même faune, mais de groupes zoologiques différents, prennent souvent certaines ressemblances de forme, voire de couleur, par convergence adaptative.

L'action de l'homme sur la faune se traduit surtout par l'extinction de nombreuses espèces, mais aussi par la protection assurée d'autres espèces, volontairement (cheval) ou contre son gré (rat), et par l'importation d'espèces dans de nouvelles contrées (lapin en Australie). Cette action tend à uniformiser la faune mondiale en réduisant dangereusement le « pool génétique » du règne animal.

ICONOGRAPHIE

→  animal, animalier.