En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

exemplum

L'exemplum est un des éléments de base de l'éloquence judiciaire grecque et, surtout, romaine.

Le recueil des Faits et dits mémorables, que Valère Maxime dédia à Tibère, servit de manuel aux écoles de rhéteurs de l'Empire romain, et son succès se prolongea pendant tout le Moyen Âge.

Les prédicateurs chrétiens utilisèrent abondamment la technique de l'exemplum, parsemant leurs sermons d'anecdotes édifiantes : en témoignent les Dialogues (v. 593) de Grégoire le Grand, le Livre des miracles (1219-1240) du cistercien allemand Césaire de Heisterbach, le Traité des sujets de prédication (1250-1260) du dominicain Étienne de Bourbon. L'accumulation d'exempla, souvent contradictoires, sur un même thème aboutit non plus à la persuasion de l'auditeur ou du lecteur, mais à l'éveil de son esprit critique : c'est la méthode de Montaigne dans ses Essais.

Développé pour lui-même et enrichi de notations concrètes et pittoresques, l'exemplum est à l'origine du genre de la nouvelle.