En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

espérance de vie

L'espérance de vie dans les pays développés
L'espérance de vie dans les pays développés

Pour une population et une époque données, durée moyenne de la vie.

DÉMOGRAPHIE

L'espérance de vie peut être établie, à partir des tables de mortalité, pour un âge quelconque. De manière générale, l'espérance de vie à l'âge x est le nombre moyen d'années qui restent à vivre à une personne d'âge x. En particulier, l'espérance de vie à la naissance est la durée moyenne de vie promise à une personne d'âge 0. Une grande variabilité caractérise cet indicateur démographique, selon les conditions historiques, géographiques et socio-économiques des populations concernées. En France, l'espérance de vie à la naissance était, en 1998, de 74,8 ans pour les hommes et de 83 ans pour les femmes, ce qui met en évidence l'importance de la surmortalité masculine. En 1900, l'espérance de vie à la naissance était de 43,4 ans pour les hommes et de 47 ans pour les femmes.

Cette progression de l'espérance de vie à la naissance est due pour l'essentiel à la réduction de la mortalité infantile et des décès des jeunes enfants. Cela explique que l'espérance de vie à 60 ans, par exemple, ait enregistré des progrès beaucoup moins spectaculaires : elle était de 12,7 ans pour les hommes et de 13,9 ans pour les femmes en 1900 ; elle est passée respectivement à 15,4 et 18,3  ans en 1950, à 16,7 et 21,5 ans en 1979 et à 18,7 et 23,9 ans en 1989. Les progrès de la médecine ont considérablement amélioré l'état sanitaire des personnes âgées. Ici, en outre, des écarts sensibles s'observent entre les catégories socioprofessionnelles : à 60 ans, l'espérance de vie des manœuvres et des ouvriers spécialisés est inférieure de 4 à 5 ans à celle des instituteurs, des cadres supérieurs et des professions libérales.