En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

espace

Claudie Haigneré (née André-Deshays)
Claudie Haigneré (née André-Deshays)

Milieu situé au-delà de l'atmosphère terrestre et dans lequel évoluent les corps célestes.

ASTRONAUTIQUE

L'exploration – certains disent la conquête – de l'espace a commencé le 4 octobre 1957, avec le lancement du premier satellite artificiel. Depuis ont été mis sur orbite plus de 4 000 satellites, parmi lesquels des vaisseaux occupés par des spationautes.

Un milieu hostile

L'espace est un milieu extrêmement hostile qui se caractérise par l'absence d'atmosphère (vide spatial), des écarts de température considérables (selon qu'une surface est tournée vers le Soleil ou qu'elle se trouve dans l'obscurité, sa température peut passer de + 150 °C à − 150 °C) et la présence de rayonnements, de particules et de poussières microscopiques. Les satellites sont conçus pour résister à ces conditions hostiles ; l'homme ne peut survivre dans l'espace qu'en étant protégé par une enceinte étanche et pressurisée (vaisseau spatial et, pour les sorties extravéhiculaires, scaphandre). Tout engin spatial en mouvement orbital se trouve en état d'apesanteur (ou impesanteur), dont les conséquences sont spectaculaires dans les vaisseaux habités : les spationautes ne peuvent plus marcher, car leur poids n'est plus sensible, et les objets flottent autour d'eux s'ils ne sont pas fixés.

Les puissances spatiales

On appelle « puissance spatiale » un État ou un groupe d'États ayant prouvé sa capacité à placer des satellites en orbite à l'aide de ses propres lanceurs et qui peut conduire en toute autonomie l'activité spatiale de son choix. Chronologiquement, l'U.R.S.S. a été la première puissance spatiale en plaçant sur orbite le premier satellite artificiel de la Terre, Spoutnik 1, le 4 octobre 1957. Elle a précédé les États-Unis (1958), la France (1965), le Japon (1970), la Chine (1970), le Royaume-Uni (1971), l'Europe réunie au sein de l'Agence spatiale européenne (1979), l'Inde (1980), Israël (1988) et l'Iran (2009). Le Royaume-Uni n'a procédé au lancement que d'un seul satellite à l'aide d'un lanceur de sa fabrication et a abandonné (en 1973) son programme de lanceur national. La France, elle aussi, a abandonné (en 1975) sa filière de lanceurs nationaux (Diamant), au profit du lanceur européen Ariane.

Astronautes et cosmonautes

Appelés astronautes, cosmonautes ou taïkonautes, selon qu'ils ont été passagers de vaisseaux spatiaux américains, russes ou chinois, ou encore spationautes  selon la terminologie française, ils sont plus de 400 hommes ou femmes à avoir volé dans l'espace. Leur sélection a partout été fondée sur les mêmes critères : une forme physique et psychique irréprochable associée à un solide bagage scientifique ou technique. La sélection est suivie d'une période d'entraînement comprenant un complément de formation théorique, des exercices physiques variés et des simulations en tous genres (d'accélération en centrifugeuse ; d'apesanteur à l'intérieur d'avions en vol balistique ; du « travail dans l'espace » en piscine, etc.).

Environ 10 % des sujets ayant volé dans l'espace ne sont ni des Américains ni des Russes ; ils appartiennent à une vingtaine de nationalités.

Les sorties extravéhiculaires

Le 18 mars 1965, A. Leonov, copilote du vaisseau spatial soviétique Voskhod 2, est devenu le premier « piéton de l'espace » : muni d'un scaphandre et relié au vaisseau spatial par un « cordon ombilical » de plusieurs mètres, il évolua pendant 12 min dans l'espace, satellisé à 28 000 km/h autour de la Terre. Depuis, les sorties dans l'espace se sont multipliées, atteignant couramment aujourd'hui des durées de l'ordre de 5 heures. Elles permettent d'accomplir hors des véhicules spatiaux des tâches scientifiques ou technologiques diverses : assembler des structures, procéder à une réparation, libérer une antenne coincée, recharger un appareil de prise de vues, etc.

L'exploration du Système solaire

Depuis le début des années 1960, l'exploration du Système solaire a été entreprise par de nombreuses sondes spatiales. Toutes les planètes principales, excepté Pluton, ont été survolées au moins une fois, et des sondes se sont également mises en orbite autour des deux planètes les plus proches, Mars et Vénus, ou se sont posées à leur surface. La Lune, en raison de sa proximité, est l'astre qui a été le plus étudié ; c'est le seul corps céleste sur lequel l'homme a posé le pied (programme américain Apollo, 1969-1972). Des sondes se sont approchées de comètes ou d'astéroïdes. L'exploration de Mars se poursuit avec des engins automatiques (orbiteurs, atterrisseurs, véhicules automobiles robotisés).

Espace et société

Même s'il n'existe qu'un nombre restreint de puissances spatiales, c'est-à-dire de pays capables de construire et de lancer des engins spatiaux, il semble difficile aujourd'hui de citer un pays au monde qui ne bénéficie pas, d'une manière ou d'une autre, de services apportés par des systèmes spatiaux. Les satellites participent désormais à notre vie quotidienne en jouant un rôle clé dans des domaines aussi divers que la réception des chaînes de télévision et de radio, les communications téléphoniques et Internet, la météorologie, la sécurité civile ou militaire, la navigation, la protection de l'environnement, etc. L'espace est devenu un véritable enjeu politique et industriel.

Repères chronologiques

1957 : 4 octobre : premier satellite artificiel (Spoutnik 1, U.R.S.S.).

1961 : 12 avril : premier vol spatial humain (I. Gagarine, U.R.S.S., 1 révolution autour de la Terre en 108 min).

1962 : 20 février : premier vol orbital américain (J. Glenn) ; 14 décembre : premier survol réussi d'une planète (Vénus) par une sonde spatiale (Mariner 2, É.-U.).

1963 : 16 juin : premier vol spatial féminin (V. Terechkova, U.R.S.S.) [le suivant n'aura lieu qu'en 1977].

1965 : 18 mars : première sortie extravéhiculaire dans l'espace (A. Leonov, U.R.S.S.).

1966 : 16 mars : premier amarrage dans l'espace, entre la cabine Gemini 8 et une cible Agena (É.-U.).

1967 : 24 avril : première victime humaine d'un vol spatial (V. Komarov, U.R.S.S.).

1968 : 21-27 décembre : première mission lunaire pilotée (Apollo 8, É.-U.).

1969 : 21 juillet : premier débarquement d'astronautes sur la Lune (N. Armstrong, E. Aldrin, É.-U.).

1971 : 19 avril : mise en orbite de la première station orbitale (Saliout 1, U.R.S.S.).

1975 : 17 juillet : amarrage spatial américano-soviétique Apollo-Soïouz.

1976 : 20 juillet et 3 septembre : atterrissage des sondes Viking (É.-U.) sur la planète Mars.

1979 : 24 décembre : premier vol (réussi) de la fusée européenne Ariane.

1981 : 12-14 avril : premier vol de la navette spatiale américaine (orbiteur : Columbia).

1984 : 11 avril : première réparation dans l'espace d'un satellite artificiel.

1986 : 24 janvier : survol de la planète Uranus par la sonde Voyager 2 (É.-U.) ; 28 janvier : explosion en vol de la navette spatiale américaine (orbiteur : Challenger).

1989 : 24 août : survol de la planète Neptune par la sonde Voyager 2 (É.-U.).

1990 : 25 avril : mise en orbite autour de la Terre du télescope spatial Hubble (É.-U./Europe), de 2,40 m de diamètre.

1993 : 4-9 décembre : première mission de réparation en orbite du télescope spatial Hubble.

1995 : 22 mars : retour sur la Terre de V. Poliakov (Russie), à l'issue d'un vol spatial de 437 j 18 h (record de présence dans l'espace en un seul vol).

1997 : 4 juillet : atterrissage sur la planète Mars de la sonde Mars Pathfinder (É.-U.), porteuse du véhicule robotisé Sojourner.

1998 : 7 décembre : assemblage en orbite des premiers éléments de la Station spatiale internationale

2003 : 1er février : dislocation dans l'atmosphère, au retour d'une mission, de la navette spatiale américaine (orbiteur : Columbia) ; 15 octobre : premier vol spatial humain chinois.

2004 : 4 janvier : atterrissage sur Mars de la sonde américaine Mars Exploration Rover 1 (Spirit) ; 26 janvier : atterrissage sur Mars de la sonde américaine Mars Exploration Rover 2 (Opportunity) ; 21 juin : premier vol suborbital d'un engin spatial piloté privé, SpaceShipOne (É.-U.).

2005 : 14 janvier : descente de la sonde européenne Huygens dans l'atmosphère de Titan.