Identifiez-vous ou Créez un compte

empreinte génétique

Configuration particulière des séquences d'ADN d'un individu donné, qui lui est spécifique (Syn. carte d'identité génétique).

À l'image des empreintes digitales, l'empreinte génétique est particulière à chaque individu : à l'exception des vrais jumeaux, la probabilité pour que les empreintes génétiques de deux individus soient identiques est à peu près nulle (inférieure à 1 sur 10 milliards).

À partir de prélèvements effectués sur un échantillon organique pouvant être très restreint (sang, sperme, fragments de peau, de cheveux, etc.), l'étude de l'empreinte génétique est employée notamment dans les recherches de paternité ou, en criminologie, dans les enquêtes judiciaires.

En France, la loi du 17 juin 1998 a institué un fichier national automatisé des empreintes génétiques, placé sous le contrôle d'un magistrat, en vue de faciliter l'identification et la recherche des auteurs d'infractions à caractère sexuel. Sa mise en place effective n'a débuté qu'en 2001 et la loi pour la sécurité intérieure du 18 mars 2003 l'a étendu aux suspects d'autres infractions telles que crimes et délits d'atteintes volontaires à la vie de la personne, trafic de stupéfiants, proxénétisme, crimes et délits de vols, actes de terrorisme.