En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

embrayage

Fonctionnement d'un embrayage
Fonctionnement d'un embrayage

Mécanisme qui permet de solidariser deux pièces se trouvant sur le même axe, pour communiquer à l'une d'elles le mouvement de rotation de l'autre, puis de les désolidariser quand on veut faire cesser la transmission du mouvement.

MÉCANIQUE

Un embrayage est toujours interposé entre un moteur mécanique ou thermique et l'organe d'utilisation, afin de pouvoir arrêter ce dernier sans arrêter le moteur. Dans les automobiles, ce mécanisme sert à désaccoupler (débrayage) l'arbre vilebrequin du moteur de l'arbre primaire du changement de vitesse, et à réaccoupler progressivement ces deux arbres (embrayage), à chaque changement de combinaison de la boîte de vitesses.

Les embrayages à friction utilisent l'adhérence des deux surfaces (coniques ou planes) appliquées l'une contre l'autre avec un certain effort. Ils ont l'avantage d'être progressifs et de cesser l'entraînement lorsque l'effort croît au-delà d'une certaine limite. Les embrayages automatiques ont une commande électromagnétique ou pneumatique. Les embrayages hydrauliques utilisent les propriétés cinétiques d'un courant fluide circulant entre deux ailetages de bobine se faisant face. Les embrayages à griffes se composent de deux manchons portant des griffes ou des dents appelées crabots. Par rapprochement des manchons, les dents viennent en prise et il y a entraînement.