En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

dévonien

ichtyostéga, amphibien du dévonien
ichtyostéga, amphibien du dévonien

Système du paléozoïque, de – 416 à – 359 millions d'années (durée : 57 millions d'années), situé entre le silurien et le carbonifère, le dévonien constitue une période transitoire de l'ère primaire.

Le système est caractérisé par l'extension des terres émergées à la suite de l'orogenèse calédonienne, ce qui va induire le développement des organismes continentaux avec mise en place d'une végétation buissonnante et de prairies herbeuses.

Les arthropodes terrestres apparaissent. Les eaux douces ou estuariennes sont peuplées d'agnathes et de poissons, certains originaux (dipneustes). Les amphibiens apparaissent également. Ce sera le début d'une grande et longue histoire, celle des vertébrés terrestres. Le milieu marin est riche et varié avec une abondance des mollusques, des brachiopodes, des cœlentérés, des goniatites, des cystidés, des conodontes, des bryozoaires, des tentaculites, mais on assiste aussi, à la fin de la période, à la disparition des chitinozoaires : les trilobites sont en déclin. À la fin du dévonien, une extinction massive touche de 50 à 70 % des espèces.

L'Europe était surtout caractérisée par un continent, dit des Vieux Grès rouges, à climat aride, chaud, puis plus humide. Au voisinage, les faciès restent gréseux, puis, plus loin des terres émergées, calcaires. Le dévonien précède l'orogenèse hercynienne ou varisque.