En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

détection

(anglais detection, du bas latin detectio, -onis)

Opération permettant de détecter la position d'un avion, d'un sous-marin, d'une mine métallique, etc.

Détection maritime

Sur les navires de surface la veille aérienne est assurée, dans un rayon de 200 à 300 km, par toute une gamme de radars. En revanche la détection des sous-marins s'est heurtée à la portée limitée à 2 000 m des sonars. De nos jours les sonars à basse fréquence autorisent des portées théoriques de 15 à 30 km. La détection maritime fait également appel à des systèmes de « pistage » des anomalies magnétiques, qui permettent de localiser le sous-marin adverse par la masse qu'il représente.

Détection aérienne

Les premiers procédés de détection des appareils adverses ont mis en œuvre des dispositifs acoustiques (pavillons amplificateurs orientables). L'avènement du radar, qui peut atteindre une portée en altitude de 250 à 300 km, a marqué un progrès considérable. Les efforts des systèmes de défense aérienne se sont orientés vers les radars terrestres de détection à basse altitude et sur les dispositifs aéroportés. On attend de l'optronique, alliance de l'électronique et de l'optique, une nouvelle révolution en matière de détection.