En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

décollage

Action de décoller, de quitter le sol, en parlant d'un avion, d'un hélicoptère, d'une fusée.

Le décollage d'un avion à hélice doté d'un train d'atterrissage classique (roues principales situées en avant du centre de gravité) s'effectue en ouvrant progressivement les gaz et en maintenant l'appareil horizontal par action sur la gouverne de profondeur. Cette opération, délicate, est bien plus facile avec un train tricycle, dont sont dotés tous les avions à réaction (roues principales situées en arrière du centre de gravité et roues auxiliaires situées à l'avant).

Après la Seconde Guerre mondiale, les performances accrues des avions en terme de vitesse et de charge alaire imposaient des pistes longues et parfaitement lisses qui allaient devenir peu à peu incompatibles avec les nouvelles formes de combat aérien. La nécessité tactique de revenir à des pistes courtes est à l'origine des avions à décollage court ou vertical (A.D.A.C. ou A.D.A.V.). Différentes solutions mettant en œuvre des catapultes ou des fusées d'appoint ont dû être abandonnées en raison de coûts excessifs. Dans les années 1980, l'utilisation de matériaux composites (fibre de carbone ou de bore), les perfectionnements aérodynamiques permettent au chasseur un gain de 15 à 40 % sur la distance de décollage.