En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

drosophile

Petite mouche sans cuillerons, au corps généralement rouge brique et aux yeux rouges, très attirée par le vinaigre et les fruits fermentés, célèbre pour les découvertes de génétique faites grâce à son utilisation dans les laboratoires.

Les drosophiles se rencontrent fréquemment dans les habitations, où elles viennent pondre sur les fruits altérés et fermentés ainsi que sur les robinets de tonneaux de vin en vidange. L'une des plus fréquentes est la mouche du vinaigre (Drosophila ampelophila). L'espèce D. melanogaster a été rendue célèbre par le généticien américain Thomas Hunt Morgan et ses disciples, qui l'ont choisie comme objet de leurs travaux sur les chromosomes et les mutations, à la base de la théorie chromosomique de l'hérédité.

Le séquençage des 120 mégabases du génome complet (13 000 gènes) de D. melanogaster s'est achevé en mars 2000. Il offre un grand intérêt pour les recherches thérapeutiques car environ 60 % des gènes aujourd'hui connus pour être impliqués dans des maladies humaines ont un homologue dans le génome de cette mouche.