En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

déclinaison magnétique

Angle formé par le méridien magnétique et le méridien géographique en un point de la surface terrestre.

Cet écart était connu des grands navigateurs du xve s., qui espéraient pouvoir faire le point en mer (surtout lors de longs voyages) grâce à la connaissance de la déclinaison. Mais leur espoir fut déçu, car la déclinaison ne suit pas une loi parfaitement régulière : en effet, on peut définir un axe magnétique de la Terre qui coupe sa surface aux pôles nord et sud magnétiques, mais ceux-ci sont situés à environ 1 500 km des pôles géographiques. Ainsi, suivant les lieux, la déclinaison est-elle positive ou négative (pôle Nord géographique à l'est ou à l'ouest du pôle magnétique) et peut-elle atteindre une vingtaine de degrés ; de plus, les hétérogénéités de l'écorce terrestre créent des variations locales plus ou moins importantes.

Il faut naturellement tenir compte de la déclinaison magnétique lorsqu'on fait le point en mer avec une boussole. Les cartes marines et terrestres donnent la valeur de la déclinaison lors de l'établissement de la carte.

Une boussole mobile autour d'un pivot horizontal s'incline en formant un certain angle avec le sol : le champ magnétique terrestre n'est pas horizontal. On ne tient pas compte de cet angle, l'inclinaison (I), en navigation, mais il permet – avec la déclinaison (D) – de caractériser la structure du champ magnétique terrestre. Celui-ci, en un lieu et à un moment donnés, est aussi défini par son intensité (F).