En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

cycle biologique

Toute succession régulièrement répétitive de la même suite de phénomènes, à intervalles réguliers, dans l'existence d'un être vivant, d'une lignée ou de l'ensemble du monde vivant.

Les principaux cycles intervenant dans la vie individuelle sont : le cycle d'intermue des arthropodes, le cycle œstrien de la femme et des mammifères femelles, le cycle parasitaire des animaux parasites, marqué par les stades de vie libre et d'infestation d'un ou plusieurs hôtes, accompagnés de changements importants de forme du parasite, le cycle saisonnier ou annuel qui, dans toutes les régions aux saisons nettement marquées, impose à de nombreuses espèces d'animaux et de plantes un cycle reproductif d'une durée d'un an, avec une période de vie ralentie à la mauvaise saison (plantes annuelles, animaux univoltins), ou des changements saisonniers adaptatifs très importants (pelage d'hiver des mammifères, disparition des parties aériennes des herbes, etc.).

À l'échelle d'une lignée, on définit un cycle reproductif, qui s'étend de l'œuf fécondé, ou zygote, d'une génération au zygote de la génération suivante.

À l'échelle planétaire, on appelle cycles biosphériques la suite cyclique des composés chimiques et des êtres vivants au sein desquels se trouvent successivement engagés certains éléments simples : eau, carbone, azote, phosphore, calcium, oxygène, etc. (→ cycle écologique) Les transformations des composés de ces mêmes substances dans les cellules d'un animal ou d'une plante peuvent s'opérer, elles aussi, selon des cycles biochimiques, dont les plus importants sont le cycle de Calvin dans la photosynthèse végétale et le cycle de Krebs dans l'utilisation énergétique des aliments chez les animaux.