En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

créationnisme

Théorie de l'origine des espèces animales et végétales selon laquelle chacune de celles-ci serait apparue brusquement (sans avoir d'ancêtres) par la volonté divine.

Jusqu'au xixe s., le créationnisme représentait la seule conception admise par les naturalistes sur l'origine des espèces. Conforme aux écrits bibliques de la Genèse, selon lesquels les espèces vivantes ont été créées de manière indépendante les unes des autres, elle est une variante du fixisme, dogme d'une nature immuable (par opposition au transformisme), où les plantes et les animaux n'auraient subi aucune transformation depuis leur création.

En outre, la notion de « génération spontanée », qui veut que des animaux ou des micro-organismes puissent se former spontanément à partir de matières minérales ou de substances en décomposition, était en vigueur depuis les travaux d'Aristote. Cette notion, qui va à l'encontre du fait que toute forme de vie ne puisse apparaître qu'à partir d'une forme de vie déjà existante, a été définitivement écartée par Louis Pasteur.

Depuis la diffusion des conceptions de Ch. Darwin et de ses continuateurs, la notion d'une évolution des espèces a remplacé le créationnisme dans les milieux scientifiques. Pourtant, cette doctrine continue d'être défendue par certains groupes religieux (fondamentalistes), notamment aux États-Unis.