En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

croûte terrestre

Structure de la Terre
Structure de la Terre

Zone superficielle du globe terrestre, d'une épaisseur moyenne de 30 km sous les continents, atteignant 70 km sous les chaînes de montagnes (croûte continentale), et de 10 km sous les océans (croûte océanique). [Synonyme : écorce terrestre.]

La croûte continentale est composée de sédiments et de roches plutoniques acides, riches en silice (→ roche magmatique) et métamorphiques tandis que la croûte océanique est constituée de roches basiques, pauvres en silice, disposées en couches.

La limite entre la croûte et le manteau sous-jacent est marquée par une discontinuité, dite « de Mohorovičić » ou plus simplement « moho ». Celle-ci indique une modification de la composition du milieu. Les roches du manteau sont en effet appauvries en silicium et enrichies en fer et en magnésium par rapport à la croûte. Toutefois, malgré une composition chimique différente, la partie superficielle du manteau supérieur présente, comme la croûte, une très forte résistance à la déformation ; son comportement est rigide. L'ensemble constitue la lithosphère.

1. La croûte océanique

D’une densité moyenne de 2,7, la croûte océanique se forme au niveau des dorsales océaniques, lesquelles émettent des laves basaltiques de structure microlitique (→ basalte) qui, en se refroidissant, forment le plancher des océans.

Elle a une durée d'existence ne dépassant pas 220 millions d'années, au terme de laquelle elle plonge dans le manteau terrestre au niveau des fosses de subduction avant d'y être recyclée. Au-dessous des basaltes, on trouve des gabbros de même composition chimique, mais de structure grenue.

2. La croûte continentale

Outre des empilements de sédiments dans des bassins et de roches volcaniques reliées à un passé tectonique (→ volcan), l'essentiel de la croûte continentale est composé de longues ceintures déformées, composées de roches sédimentaires, de roches magmatiques et de roches métamorphiques riches en éléments légers (silicium, aluminium, potassium, etc.). Sa densité moyenne est de 2,3. Huit éléments constituent à eux seuls près de 99 % de la masse de la croûte :
• l'oxygène (46,6 %)
• le silicium (27,7 %)
• l'aluminium (8,1 %)
• le fer (5 %)
• le calcium (3,6 %)
• le sodium (2,8 %)
• le potassium (2,6 %)
• le magnésium (2,1 %)

D'une manière générale, l'écorce terrestre est enrichie en silicates, c'est-à-dire en minéraux composés d'un assemblage d'atomes de silicium et d'atomes d'oxygène (→ Terre). Son âge, pouvant atteindre 4,2 milliards d’années pour les plus anciennes, marque sa stabilité.