En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

cotylédon

(grec kotulêdôn, cavité)

Germination hypogée
Germination hypogée

Organe embryonnaire commun à toutes les espèces de plantes à graines.

BOTANIQUE

Parmi les angiospermes, on distingue les monocotylédones (palmier, lis, blé), qui n'ont qu'un cotylédon et les dicotylédones, beaucoup plus nombreuses, qui en ont deux. Les gymnospermes ont souvent plus de deux cotylédons. La fonction principale du (ou des) cotylédon(s) est d'absorber et de digérer au profit de la plantule les réserves alimentaires constituant l'albumen. Si cette absorption a lieu pendant que la graine mûrit, les cotylédons deviennent charnus et gorgés de réserves, que la plante n'exploitera qu'après germination (graines sans albumen : haricot).

Si elle n'a lieu qu'en cours de germination, les cotylédons restent foliacés. Deux cas peuvent alors se présenter : ou le cotylédon reste dans la graine et en absorbe l'albumen sans rien accumuler dans ses propres tissus, l'aliment étant aussitôt transmis à la plantule, ou les cotylédons sont soulevés hors de terre par la croissance d'un axe hypocotylé, verdissent et jouent passagèrement un rôle de feuilles, la plantule étant capable d'absorber l'albumen sans leur concours. Cependant, des cotylédons charnus peuvent être ainsi soulevés (germination épigée du haricot).