En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

connétable

(bas latin comes stabuli, comte de l'étable)

Au Moyen Âge et sous l'Ancien Régime, grand officier de la Couronne et commandant suprême des armées royales.

À la cour des Mérovingiens et des Carolingiens, le connétable est un fonctionnaire de second rang. Ses pouvoirs s'étendent avec les Capétiens : inamovible, il juge les délits militaires ; gouverneur des provinces sous Philippe le Bel, ses prérogatives sont encore renforcées du xive au xvie s. Au xvie s., son office reste pratiquement sans titulaire : Richelieu le supprime en 1627. Napoléon Ier ressuscite le titre de grand connétable en faveur de son frère Louis et crée, en 1807, un vice-connétable, le maréchal Berthier.