En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

conjoncture

(ancien français conjointure, d'après le latin conjunctus, lié)

Alfred Sauvy
Alfred Sauvy

Variations non saisonnières de l'activité économique à court terme, pour une région ou un pays donné ; technique d'étude de l'évolution et de la prévision de ces variations.

ÉCONOMIE

Après la Première Guerre mondiale, les travaux de conjoncture ont connu un large développement. Le comité de recherches économiques de l'université Harvard aux États-Unis (1917) établit un système de prévision fondé sur l'ordre de succession de trois courbes synthétisant les données statistiques. La méthode s'appuie sur des données essentiellement quantitatives. Des instituts se créent à Londres, à Berlin, à Louvain, à Paris, à Moscou, etc., s'efforçant de prendre en considération les particularités propres à chaque type d'économie étudié, les données de fait relatives à ces types et les relations existant entre tous les éléments de l'économie.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en France, une réaction contre les excès de la statistique quantitative se produit. Un premier courant de pensée se dessine, animé par A. Sauvy, faisant appel à des indicateurs liés à l'ensemble de l'activité économique ainsi qu'à de multiples données, économiques ou non, quantitatives et qualitatives. Une représentation des divers documents doit permettre, à partir d'un éclairage du passé, la formulation d'hypothèses destinées à éclairer une politique économique pour le futur.

Un deuxième courant fait appel à des modèles économiques qui retracent d'une manière schématique l'évolution et les interactions des divers facteurs qui conditionnent le comportement de l'économie. Ces schémas, très formalisés, peuvent également permettre une certaine prévision de l'évolution à venir.

En France, l'analyse de la conjoncture économique est étudiée principalement par l'I.N.S.E.E. qui, en dehors de ses propres travaux, centralise ceux de différents ministères tels que celui de l'Économie et des Finances, des Affaires sociales, etc.