Identifiez-vous ou Créez un compte

condensation

Altostratus
Altostratus

Passage d'une vapeur (→ gaz) à l'état liquide ou solide.

THERMODYNAMIQUE

Le passage de la vapeur à un état condensé s'obtient par compression (→ pression) ou refroidissement (→ température) et dégage de la chaleur.

La condensation peut avoir lieu sur une surface plus froide que le gaz environnant : elle se produit lorsque la pression de la vapeur est supérieure à la pression de vapeur saturante à la température de la surface. Loin d'une surface, il peut y avoir sursaturation, la condensation ne pouvant commencer qu'autour d'impuretés ayant un diamètre suffisant (noyaux de condensation).

La buée, la rosée, le givre, le brouillard, les nuages sont dus à la condensation de l'eau contenue dans l'atmosphère. À cause de la tension superficielle, une goutte de liquide n'est stable que pour une pression de vapeur d'autant plus grande que le diamètre de la goutte est plus petit. Même à des pressions très supérieures à la pression de vapeur saturante, les gouttes ne peuvent se former que si elles ont d'emblée un diamètre assez grand ; c'est la raison pour laquelle les gouttes se forment autour d'impuretés ayant la bonne dimension. On observe quotidiennement ce phénomène lors du passage d'un avion. À haute altitude, la pression de la vapeur d'eau dans l'atmosphère est supérieure à la pression de vapeur saturante ; les poussières rejetées par les réacteurs constituent des noyaux sur lesquels se produit la condensation, donnant naissance aux traînées blanches que l'on voit par beau temps.