En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

composée

Structure de la fleur d'une composée
Structure de la fleur d'une composée

Herbe dicotylédone aux fleurs serrées en capitule sur un réceptacle commun, de telle sorte que l'inflorescence ait les dimensions, et parfois l'apparence, d'une fleur unique, comme la marguerite, le pissenlit et le bleuet. (Les composées forment une immense famille, avec plus de 20 000 espèces.) [Synonyme : fleur composée.]

Le pédoncule floral d'une composée s'élargit en un vaste plateau ou réceptacle (10 cm chez le tournesol), entouré d'un involucre ou couronne de bractées, et à la face supérieure duquel les fleurs sont comme piquées. Petites et nombreuses, les fleurs peuvent être tubuleuses (fleurons) ou ligulées, c'est-à-dire munies d'un seul pétale très grand (ligules, demi-fleurons), ce qui fonde le partage de cette grande famille en trois sous-familles : les tubuliflores (bleuet, centaurée, artichaut, bardane), les liguliflores (laitues, chicorée, pissenlit, salsifis), enfin les radiées, qui ont au centre de l'inflorescence des fleurons hermaphrodites, souvent jaunes, et sur le pourtour des ligules uniquement femelles de couleurs diverses (marguerite, pâquerette, camomille, chrysanthème).