En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

clergé

(latin ecclésiastique clericatus)

Corps des clercs ou des ecclésiastiques d'un culte, d'un pays, etc..

L'Église catholique

Dans l'Église catholique, on appelle clergé séculier l'ensemble des hommes qui reçoivent le diaconat ou la prêtrise et qui exercent un ministère dans un diocèse ou une paroisse. On appelle clergé régulier l'ensemble des clercs qui appartiennent à une communauté de religieux. L'ordination distingue le clergé du reste du peuple de Dieu, lequel peut très bien être investi d'autres ministères. Le clergé catholique constitue une hiérarchie d'ordre et de juridiction : pape, évêques, prêtres, diacres. Tout clerc est tenu au célibat perpétuel – sauf dans le cas des diacres mariés, ministère récent – et à la lecture quotidienne de l'office divin.

L'Église orthodoxe

Dans l'Église orthodoxe, la tradition, remontant à l'époque apostolique, a fait une règle de l'obligation du mariage pour le candidat à la prêtrise, à moins qu'il n'ait dépassé 40 ans. Prêtres et diacres sont de nos jours la plupart du temps mariés, sauf s'ils sont moines. Par contre, le célibat est exigé des évêques, ce qui conduit à ne les choisir en fait que dans les milieux monastiques.

Les protestants

Chez les protestants, l'organisation du clergé varie suivant les États et les communions. Les luthériens ont généralement une hiérarchie qui comporte 3 degrés : les simples pasteurs, les doyens et les inspecteurs ecclésiastiques ; mais certaines Églises luthériennes ont des évêques. Chez les calvinistes, il n'y a pas de distinction de rang entre les ministres. L'Église établie d'Angleterre et les Églises épiscopaliennes ont conservé les degrés et les titres de la hiérarchie catholique.