En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

circuit

Schéma de représentation simplifiée de l'économie d'un pays montrant l'interdépendance des différents groupes d'agents au stade de la production et de la consommation.

ÉCONOMIE

À travers la notion de circuit apparaissent l'unité de la société économique et l'interdépendance des divers flux : flux réels, ceux des produits et des facteurs de la production ; flux monétaires, circulant entre les groupes sociaux et formant les revenus des uns et les dépenses des autres. Le tableau économique de François Quesnay, en 1758 déjà, veut montrer une analogie entre la circulation des biens et de la monnaie dans le corps social et la circulation du sang dans le corps humain. Avec Jean-Baptiste Say, on retrouve l'idée du circuit entrepreneurs-consommateurs ; Auguste Cournot précisera le principe de l'interdépendance générale en matière économique ; Léon Walras combinera ces idées.

L'analyse du circuit met en évidence le rôle joué par les groupes sociaux et par la monnaie, permettant de mieux comprendre le fonctionnement de l'économie d'un pays. Par cette analyse, le rôle des divers flux monétaires qui s'établissent entre les groupes sociaux est mieux connu. Si, par exemple, les flux de pouvoir d'achat se trouvent modifiés parce qu'un groupe social dépense plus qu'il n'a reçu, la conjoncture économique en subira le contrecoup. Le problème central consiste à déterminer les conditions qui permettent de régulariser les flux et d'assurer un niveau stable d'activité.