En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ciel

Espace visible au-dessus de nos têtes, que limite l'horizon ; firmament.

Selon la météorologie, le ciel peut prendre plusieurs aspects : découvert, couvert et nuageux (le ciel est alors plus ou moins « bas » selon l'altitude et l'épaisseur de la couche de nuages), lumineux ou sombre, etc.

En astronomie, le ciel nocturne désigne le fond sur lequel on observe les astres, notamment les principales constellations visibles à l'œil nu.

La couleur du ciel

En l'absence d'atmosphère autour de la Terre, le ciel serait toujours noir, même en plein jour – comme sur la Lune, où un Soleil blanc, à la lumière insoutenable, brille dans un ciel noir.

Le ciel est bleu pendant la journée, car l'air qui entoure la Terre ne laisse pas parfaitement passer la lumière du Soleil ; quand cette lumière le traverse, les molécules qui le composent en diffusent une partie dans toutes les directions. Aussi, quand nous regardons le ciel dans une direction différente de celle du Soleil, nous recevons de la lumière diffusée par les molécules situées dans cette direction : le ciel est « clair ». Or, la diffusion est d'autant plus importante que la longueur d'onde de la lumière est plus courte. Dans le spectre visible, les couleurs les plus diffusées sont donc le violet (peu abondant au départ et peu capable d'impressionner l'œil) et le bleu. Le ciel est bleu, et le Soleil jaune, car les rayons de ce dernier ont perdu une bonne partie de leurs longueurs d'onde courtes par diffusion.

Le soir, lorsque le Soleil est très bas sur l'horizon, les rayons qui nous parviennent traversent une grande épaisseur de l'atmosphère « en enfilade ». Ces rayons ont perdu non seulement le bleu, mais aussi le vert et une partie du jaune : le Soleil est beaucoup moins éblouissant, et de couleur rouge.

C'est aussi cette diffusion privilégiant le bleu qui rend les lointains bleutés. De même, c'est la lumière diffusée par les hautes couches de l'atmosphère qui teinte le ciel bien avant que le Soleil apparaisse au-dessus de l'horizon. Ces hautes couches sont éclairées avant nous, et diffusent assez pour masquer les étoiles.