En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

chlorofluorocarbure

Dérivé chloré et fluoré d'hydrocarbure, utilisé notamment dans les bombes aérosols, les isolants, les réfrigérateurs, et qui a la propriété de dissocier les molécules d'ozone. (On emploie plus fréquemment l'abréviation C.F.C.) [Synonyme : chlorofluorocarbone.]

Les C.F.C. représentent aujourd'hui la source majeure de chlore et de fluor pour la stratosphère. Ces gaz, une fois émis, s'élèvent lentement dans l'atmosphère ; au-dessus de 20 km d'altitude, ils sont progressivement dissociés par le rayonnement solaire ultraviolet, ce qui conduit à la production de radicaux chlorés susceptibles de détruire l'ozone. De surcroît, leur durée de vie peut atteindre plusieurs dizaines d'années, de sorte que leur effet destructeur ne se manifeste que longtemps après leur émission. La réduction de la consommation de C.F.C. (dont la production représentait environ 1 milliard de tonnes en 1990) constitue l'un des objectifs des mesures adoptées à l'échelle internationale depuis le protocole de Montréal, en 1987, pour sauvegarder la couche d'ozone. Les C.F.C. sont désormais largement remplacés par des substances alternatives telles que les hydrofluorocarbures (H.F.C.) et les hydrochlorofluorocarbures (H.C.F.C.).