En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

chiasma optique

Croisement des nerfs optiques droit et gauche dans l'encéphale.

Chez les vertébrés autres que les mammifères, le chiasma est total : tout le champ visuel de l'œil droit est interprété par l'hémisphère cérébral gauche et inversement. Lorsqu'une partie des deux champs est commune (oiseaux rapaces), il y a certainement vision binoculaire et appréciation des distances, mais par un autre processus que chez les mammifères. Lorsque les deux champs sont disjoints, les deux yeux peuvent se mouvoir indépendamment (caméléon). Chez l'homme et les autres mammifères, le chiasma est partiel : les fibres issues de l'hémichamp gauche des deux yeux vont à l'hémisphère droit et inversement, ce qui assure parfaitement vision binoculaire et appréciation des distances.

Chez l'homme, le chiasma optique est situé à la base du cerveau, juste au-dessus de l'hypophyse. Sa compression, due, par exemple, à une tumeur de l'hypophyse, peut provoquer une perte partielle de la vision, appelée hémianopsie bitemporale : le sujet, alors, ne voit plus sur les côtés de son champ visuel.