En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

races de cheval

Tête de cheval
Tête de cheval

Les peuples conquérants se déplaçant à cheval ont contribué à la dispersion des différents types de chevaux et ont favorisé les mélanges, qui sont à l'origine de multiples races dans le monde entier. Une race est définie par un ensemble de caractéristiques (taille, couleurs, morphologie, aptitudes particulières…) se transmettant de génération en génération. Les plus grands chevaux (1,80 m au garrot) sont ceux de la race shire (chevaux de trait anglais) ; les plus petits (moins de 75 cm au garrot) sont de la race falabella, d'Argentine. On peut regrouper les races de chevaux en trois catégories, retenues par la Fédération équine internationale (FEI).

1. Les chevaux de selle

Les chevaux de selle, appelés aussi chevaux de sang, ont une tête légère, une poitrine profonde, un dos long et des cuisses longues et musclées. Ce sont les chevaux de course (deux races essentielles : le pur-sang et le trotteur français) et les chevaux destinés au saut d'obstacles, à l'attelage, à la voltige, à la promenade (anglo-arabe, selle français, holstein, camargue, etc.)…

2. Les chevaux de trait

Les chevaux de trait ont des lignes écourtées et des muscles développés en épaisseur ; leur masse est imposante. Dans les pays industrialisés, où la motorisation a remplacé la traction animale, leur principale destination est maintenant la boucherie. Leur population en Europe a nettement baissé depuis le début du xxe siècle, et certaines races locales sont menacées de disparition. Parmi les principales races de chevaux de trait figurent le percheron, l’ardennais, le comtois, le breton, le cob normand en France, le brabançon en Belgique, le franches-montagnes en Suisse, le shire en Grande-Bretagne.

3. Les poneys

Les poneys se caractérisent par leur petite taille (moins de 1,48 m au garrot pour un animal adulte non ferré). Ils sont d'une endurance remarquable. Le plus connu est le poney shetland.

4. Les croisements

Le croisement de l’espèce chevaline avec l’âne (Equus asinus) produit des animaux stériles (sauf exception) : le mulet et la mule sont le fruit de l’union d’une jument avec un âne, tandis que le bardot naît de celle d’un cheval et d’une ânesse.

Pour en savoir plus, voir l'article cheval [encyclopédie]