En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

chauffage

Types de chauffage central à eau
Types de chauffage central à eau

Installation servant à chauffer un local.

THERMIQUE

La majorité des procédés de chauffage (sauf les chauffages électrique, solaire, éolien, géothermique ou les procédés de récupération de chaleur) sont basés sur la combustion. Le chauffage thermodynamique constitue un cas particulier, utilisant une pompe à chaleur, c'est-à-dire un équipement frigorifique inversé.

Pour le chauffage d'ambiance, le fluide caloporteur le plus employé est l'eau chaude. Le circuit se compose d'un premier tuyau amenant aux radiateurs (par différence de densité ou par l'intermédiaire d'une pompe) l'eau chaude, un second tuyau ramenant l'eau froide vers la chaudière. Suivant que le vase d'expansion, placé au sommet de l'installation, est ouvert ou fermé, l'installation est dite à basse pression ou à haute pression. Ce dernier type ne s'emploie que pour le chauffage de grands locaux ou le transport de chaleur à grande distance.

Le chauffage central par la vapeur utilise le fait que la vapeur d'eau, en se condensant, dégage, outre la chaleur provenant de son refroidissement, la chaleur latente que l'eau a incorporée en se vaporisant.

Le chauffage par air chaud utilise comme fluide caloporteur l'air, transporté par différence de densité dans le local à chauffer ou pulsé par des aérothermes.

Dans le chauffage par rayonnement, l'émission de chaleur s'effectue à partir de surfaces de chauffe constituées par des tubes, où circule l'eau chaude, enrobés dans les sols ou les plafonds.

Le chauffage électrique intégré utilise des convecteurs électriques munis d'un thermostat réglable par l'utilisateur.

Le chauffage solaire utilise l'eau chaude ou l'air chaud produits par des capteurs « solaires » pour alimenter des réseaux de chauffage central ou des services de distribution d'eau chaude.

Pour réaliser des opérations physiques, chimiques ou thermiques à haute température, le chauffage industriel utilise des fours à combustion ou des fours électriques. (→ four.) Le chauffage électrique peut également être employé sous forme de lampes à rayonnement « infrarouge » (séchages ou cuissons) ou sous forme de fours à micro-ondes : l'énergie électromagnétique de ces ondes se transforme, par hystéréris diélectrique, en chaleur dans la masse du matériau. Cette technique est utilisée pour la décongélation, le séchage, la cuisson.