En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

charrue

(latin carruca, de carrus, char, du gaulois)

Charrues
Charrues

Instrument agricole servant à labourer et travaillant d'une manière dissymétrique en rejetant et en retournant la terre d'un seul côté.

La charrue dérive de l'araire, mais ne fit son apparition que quelque 3 000 ans après ce dernier. Elle était connue en Europe dès le haut Moyen Âge. Alors que l'araire creuse un sillon sans retourner la terre, la charrue est conçue pour découper et retourner sur le côté une tranche de terre de forme prismatique. Ce mode de travail n'est pas possible ni nécessaire dans tous les sols, ce qui explique la diffusion assez limitée de la charrue dans le monde. La charrue a été progressivement améliorée au cours de l'histoire. L'aboutissement des innovations successives est le brabant double, qui permet d'augmenter considérablement la vitesse de travail et la profondeur du labour. À la veille de la généralisation du tracteur, le brabant était la charrue la plus répandue en France.

La charrue comporte essentiellement un bâti, comprenant un age longitudinal prolongé par un étançon sur lequel est fixé le sep, qui sert de support aux pièces travaillantes (soc, qui découpe la terre horizontalement ; coutre, qui la découpe verticalement ; versoir, qui la déplace latéralement, la retourne et l'émiette ; rasette, qui découpe une petite bande de terre superficielle). Il existe des charrues monosocs ou polysocs (de 1 à 8 socs). Les charrues réversibles possèdent deux jeux de corps disposés symétriquement de façon à permettre, après retournement de la charrue, de revenir sur le même sillon en versant du même côté ; c'est le labour à plat, le plus courant désormais. Les charrues à disques possèdent une pièce travaillante unique, en forme de calotte sphérique dont le plan est doublement incliné, par rapport à l'avancement et par rapport à la verticale.